Autres catégories

Le bonheur de l’escargot

bank-2547356_960_720 copie.jpg

Par bluartpapelaria via Pixabay

En ce temps de l’année où les vœux de bonheur continuent de circuler à qui mieux mieux et où les résolutions prolifèrent, j’ai pensé vous offrir cette petite réflexion.

Pourquoi croire que 2018 sera mieux que 2017 ? Pourquoi croire qu’en 2018, nous serons entreprenants, créatifs et combatifs si aujourd’hui nous sommes sans énergie, tristes et mécontents de notre sort ? Si notre attitude ne change pas, il est fort à parier que 2018 sera pareille à 2017.

Combien parmi nous entretiennent cet espoir que le bonheur sera enfin au rendez-vous demain ? Qui n’a pas un jour pensé être heureux si seulement : si seulement j’avais plus d’argent, si seulement j’avais un char neuf, si seulement j’avais un chum, si seulement je décrochais la job de mes rêves, si j’étais plus mince, plus en forme, si j’étais juste un peu moins soupe au lait et tutti canti ?

Il se trouve que la majorité d’entre nous a le pouvoir d’être dès aujourd’hui une personne plus énergique, plus satisfaite de son sort, plus aimante, plus aimable, plus créative ou plus sûre d’elle. Comment ? Il n’y a pas de véritable secret : il suffit de le vouloir, de passer à l’action et, surtout, de persévérer…

Pour devenir une personne plus énergique, il suffit de bouger. Faites du sport, dansez, marchez, skiez, faites de la randonnée, du vélo : les possibilités sont innombrables. Pour devenir une personne plus énergique, donnez ! Donnez de votre temps, donnez de votre savoir, de votre expérience, de votre sagesse. Donnez de votre bonne humeur, de votre joie de vivre, donnez !

Chacun d’entre nous détient ce pouvoir d’être plus satisfait de son sort et de devenir, par ricochet, une personne plus aimante et plus aimable. Parcourir les livres d’histoire du Québec et du monde peut certainement nous y aider. Comment ne pas être content quand on pense qu’il y a à peine cent ans, soit avant l’invention de la pénicilline, les humains mouraient d’infections que l’on soigne aujourd’hui quasiment comme on soigne un rhume ? Comment ne pas remercier la science quand on pense qu’avant l’invention de la pilule anticonceptionnelle, les familles se composaient d’autant de rejetons que la nature permettait d’en concevoir ? Qu’il fallait loger, vêtir, nourrir, éduquer et soigner toute cette marmaille ? Ça vous aurait plu ? Moi, non. Les exemples démontrant à quel point l’existence humaine est devenue confortable pullulent.

Vous pouvez dès aujourd’hui devenir une personne plus créative en tentant de faire chaque jour une chose de manière différente. Par exemple, pourquoi ne pas vous rendre au bureau en empruntant régulièrement un trajet différent ? Pourquoi ne pas arpenter de nouvelles rues sur l’heure du dîner, découvrir une nouvelle manière de faire qui rendrait un client encore plus satisfait ou apprendre une nouvelle langue ?

On s’est habitués à ce que les choses se fassent vite. On s’est habitués à avoir des résultats rapido presto. Mais le bonheur durable évolue dans la lenteur et dans les petites choses. Et il ne connaît ni hier ni demain.

Par Sophie-Luce Morin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s